Envoûtés par le Fiordland


Te Anau, Milford Sound, 11-12/4.
Le Fiordland National Park est totalement au Sud-Ouest de l’île Sud de la Nouvelle-Zélande. Il n’y a qu’une seule route pour arriver à Milford Sound, passant par Te Anau et qui finit en impasse après un impressionnant tronçon dans la montagne, autrement dit, ça se mérite !!

De la côte Est jusqu’au paradis des sports à sensations


Oamaru, Dunedin, Otago, Queenstown, 7-10/4.
En arrivant à Oamaru, on a vraiment l’impression que la ville est restée bloquée au début du 19ème siècle. Tous les bâtiments du centre sont de l’époque victorienne et la commune met clairement en avant son “heritage“.

Une ville fantôme et le plus français des villages


Christchurch, Banks Peninsula, 5-6/4.
C’est sous une météo bien maussade qu’on a fait notre arrivée en Nouvelle-Zélande. Débarquant vers 23h, on a passé la nuit tout près de l’aéroport dans un camping qui propose des “cabins“, sorte de baraques de chantier… ou de jardin… ou de pêcheur, enfin 4 planches de bois aggloméré avec un toit ne faisant pas plus de 9m2 ! L’endroit n’avait pas plus d’intérêt que d’être à 45 min à pied de l’agence Spaceships pour récupérer notre “hébergement roulant“ le lendemain matin.

Notre “mois australien“


Depuis notre départ, on ne sera jamais resté aussi longtemps dans le même pays et pourtant c'est passé tellement vite. Mais quel pays !! Avec sa superficie gigantesque, 30 jours se révèlent beaucoup trop courts. Deux mois permettraient d’aller voir Uluru, d’enchaîner par le Nord et Cairns tout en s’offrant une petite semaine de farniente paradisiaque dans les Whitsunday Islands.
Ce sous-continent propose une variété de paysages hallucinante : des km de plages de sable blanc, des montagnes, des forêts interminables, des déserts, etc. Sydney et Melbourne sont des villes magiques, mariant harmonieusement l’héritage des premiers colons et le modernisme de grandes métropoles. Une mention spéciale pour Brisbane, moins grande mais à l’ambiance plus détendue et au climat tropical bien plus favorable, sauf pour nos 2 jours, totalement sous le déluge !

Brisbane et les surfeurs de la Sunshine Coast


26/3-4/4.
Il commençait sérieusement à faire frisquet (surtout la nuit) et nous avions envie de retrouver un peu de chaleur. On quitte donc le Sud pour la côte Est avec un avion qui nous mène directement à Brisbane, la 3ème plus grande ville du pays. Avant de prendre notre billet, on a longtemps hésité à acheter un A/R à Ayers Rock pour voir Uluru, le fameux rocher rouge au lever et au coucher du soleil. C’est sûrement une expérience extraordinaire mais ça faisait cher l’excursion pour se pâmer devant un caillou paumé dans la pampa australienne, avec pas grand chose à faire aux alentours ! Et il faut bien garder quelque chose pour la prochaine fois…

The Nuptial Coach


Premier test vidéo avec la GoPro achetée en Australie et premier montage de ce TDM. Avec en guest star, notre super campervan... et nous bien sûr !!!

The Great Ocean Road


18-25/3.
Tout est dit dans le titre ! Mais les Australiens auraient pu tout aussi bien l’appeler the incredible ocean road ou même the totally amazing ocean road !! C’est en lisant mi-janvier le blog de nos potes belges Astrid et Bruno (rencontrés dans le Transsibérien) qu’on a pu découvrir leurs fantastiques photos de leur trip en Australie et qu’on s’est décidé à faire la même route. Et en campervan ! Bruno nous a filé plein d’infos et c’est grâce à eux qu’on s’est mis en quête de trouver un véhicule dont le point d’orgue serait cette route mythique.

Retrouvez-nous sur Instagram !

Boutons Sociaux